Médias-Burkina : L’AFJ2C/BF, une nouvelle structure pour l’égalité entre l’homme et la femme en journalisme et communication  Spécial

dimanche, 09 janvier 2022 23:06 Écrit par  Salamata NIKIEMA/ Infobf.net Publié dans La Une

L’Association des femmes journalistes et communicatrices pour la citoyenneté (AFJ2C) est une nouvelle structure qui a officiellement été lancée le samedi 8 janvier 2022 à Ouagadougou. L’AFJ2C/BF a pour objectif de faire la promotion des droits humains en général et des droits des femmes journalistes et communicatrices en particulier. Le monde des médias enregistre une nouvelle association depuis ce 8 janvier 2022.

Des femmes journalistes qui décident de se mettre ensemble pour réfléchir à leur situation dans leur milieu de travail et au besoin, faire des plaidoyers pour un meilleur positionnement des femmes mais aussi et surtout pour une reconnaissance à leur labeur.

L’association des femmes journalistes et communicatrices pour la citoyenneté a été créée à partir d’un constat, « tout est parti du constat d’un certain nombre de discrimination et de violation dont sont victimes les femmes journalistes », dira Fatou Shula Gnonou, la présidente de la structure. « Les femmes journalistes ne bénéficient pas des mêmes opportunités que leurs confrères de sexe masculin pour mener à bien leurs activités », ajoute-t-elle.

Ainsi, pour réussir sa mission, l’AFJ2C, propose des mesures pour la sensibilisation et la promotion des femmes professionnelles de l’information et de la communication, souhaite mener des actions de sensibilisations et de formation des acteurs étatiques et non étatiques en vue de leur participation efficiente à l’exercice de la démocratie et comptent diffuser par tous les moyens appropriés les instruments juridiques nationaux des objectifs de l’association.

femmes-journalistes-afj2c-2                                                            Fatou Shula Gnonou, présidente de l'AFJ2C/BF 

Selon les conférencières, on peut noter qu’au cours de l’année 2021, l’AFJ2C/BF a pu mettre à son actif plusieurs activités réalisées avec succès. Il y a entre autre sa participation aux sessions et aux ateliers de consultation sur la mise en œuvre de la loi n° 039 portant protection des défenseurs des droits humains, une formation sur la citoyenneté et les instruments juridiques nationaux et internationaux.

Elle a aussi fait des plaidoyers au niveau des médias dans la ville de Ouagadougou pour garantir le respect effectif des droits des défenseurs des droits humains et l’ouverture de l’espace civique et démocratique en période de crise au Burkina Faso.

L’AFJ2C/BF existe légalement depuis le 18 février 2021 et se donne comme champ d’action la défense des droits humains, civiques et économiques de ses membres et ceux de tous les burkinabè en général.

 

Salamata NIKIEMA

Infobf.net

 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.