Le 29 avril 2020, le Burkina Faso a enrégistré 04 nouveaux cas de malades à Coronavirus, portant à 645 le nombre total de cas confirmés.

Suite à la grosse polémique née après le décès de la députée Rose Marie Compaoré, députée UPC, son parti, l’Union pour le progrès et le changement décide de rompre le silence. Au cours d’une conférence de presse animée ce jeudi 30 avril 2020, les « lions » exigent la démission de la ministre de la Santé.

Le Conseil des ministres de ce mercredi 29 avril 2020 a décidé de relever le Pr Martial Ouédraogo de ses fonctions, l'annonce est faite par l e ministre de la communication, porte-parole du gouvernement.

À la tête de la Coordonnation de la cellule de riposte à la pandémie du Covid-19, le Pr Martial Ouédraogo cède désormais son poste au Dr Brice Bicaba, directeur du CORUS. Ce dernier assurera l'interim jusqu'à la nommination d'un nouveau Coordonnateur.

Le limogeage du Pr Martial Ouédraogo aurait un lien avec le décès de la député Rose Marie Compaoré, décès entaché de critiques, faisant couler en ce moment beaucoup d'encre et de salive.

 

Infobf.net

 

 

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a animé une conférence de presse dans la matinée du mercredi 29 Avril 2020 à Ouagadougou. A l’occasion, les échanges avec les hommes de médias ont porté sur la situation sanitaire et sécuritaire au pays des hommes intègres.

Après deux semaines de séjour au Burkina Faso, les 12 experts de la mission chinoise sont en fin de séjour. De ce fait, ce mardi 28 avril 2020, ils ont livré leur rapport d’expertise sur la lutte contre le Covid-19 et tenu un point de presse à Ouagadougou, sous l’égide de la ministre de la santé, Léonie Claudine Lougué et de l’Ambassadeur de la République populaire de Chine au Burkina Faso.

Des commerçants du marché de Dassasgho dans l’arrondissement n°10 de la ville de Ouagadougou ont barré la route nationale n°4 jouxtant leur marché ce mardi matin, pour protester contre la durée de la fermeture de leur marché et exiger sa réouverture.

À la date du 24 avril 2020, le Burkina Faso a enrégistré 0 nouveau cas de malade du Covid-19 sur 48 échantillons analysés, 0 décès et 17 guérisons. 

Les Palais de justice reprennent du service, parceque « la mesure de suspension des activités des juriductions est levée ». L'annonce est faite par le ministre de la Justice, Garde des Sceaux Réné Bagoro, qui précise que « des dispositions ont été prises pour doter les cours et tribunaux de kits d’hygiène nécessaires à la prévention du Covid-19 ».

Plus de 50 organisations syndicales engagées dans la lutte contre la baisse du pouvoir d'achat, pour les libertés et pour la bonne gouvernance, ont tenu une conférence de presse ce mercredi 22 avril 2020 à la Bourse du travail de Ouagadougou. La coalition avec à sa tête Bassolma Bazié, s'est adressée au gouvernement et attaqué plusieurs sujets de la lutte des travailleurs et de la vie de la nation. Voici la déclaration liminaire.

600 cas confirmés de covid-19 dont 232 femmes et 368 hommes au Burkina Faso depuis le 09 mars 2020.