Le gouvernement burkinabè procède à une augmentation du prix du carburant à la pompe.

De sources concordantes, nous apprenons qu'un agent du ministère en charge de l'action sociale a été enlevé ce samedi 29 août 2020, sur l'axe Namsiguia-Djibo.

Selon toujours nos sources, il aurait été enlevé dans des conditions similaires à celui du Grand Imam Souaibou Cissé dans la même zone, il y a quelques semaines.

Des hommes armés ont stoppé le car de transport dans lequel se trouvait l'agent, procédé à des fouilles pour identifier la victime. Quand la victime a été identifiée, elle a été sommé de descendre et ensuite, amené avec eux dans la nature.

 

Infobf.net 

 

Ce mardi 25 août 2020, les députés burkinabè ont procédé au vote du nouveau code électoral, le code modifié pour que les élections couplées de novembre 2020 puissent avoir lieu à bonne date. Selon le président de l'assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, cette modification du code est pour permettre de "savegarder les institutions".


C'est fait, le projet de loi de modification de la loi N° 014-2001/AN du 3 juillet 2001, portant Code électoral, a été adopté par vote à l'assemblée nationale, ce 25 août 2020.

Après un débat sur le sujet à l'occasion de la 3e session parlementaire extraordinaire de 2020, où chacun des députés a donné son point de vue sur le sujet, le documemt examiné a été adopté à 107 voix pour et 09 contre, sur 120 députés présents.

Selon le ministre en charge de l'administration territoriale qui représentait le gouvernement initiateur dudit projet de loi, ces modifications sont pour "prendre en compte la situation de cas de force majeure". Pour Siméon Sawadogo, les articles modifiés premettront aussi de tenir compte "des situations exceptionnelles en matière électorale" dont pourrait faire face le Burkina Faso lors de ces élections, du fait de la situation sécuritaire du pays.

En sommes, ce sont 13 articles du code électoral qui sont concernés par ces modifications, des dispositions allant de l'administation de la campagne électorale du scrutin, à l'organisation même de cette élection couplée du 22 novembre 2020.

Auguste MONÉ

Infobf.net

 

Selon les derniers chiffres livrés par le Corus sur l'évolution de la maladie à Coronavirus au Burkina Faso, on note que le pays présente 223 cas actifs, à la date du 21 août 2020. L'on retient également les éléments suivants : 

Les émissaires de la CEDEAO ont discuté ce dimanche à Bamako avec la junte militaire qui a renversé le régime Ibrahim Boubacar Kéita, au Mali.

(Pô, 22 août 2020). Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a présidé en début de soirée la cérémonie officielle de sortie de la 19e promotion de l’Académie militaire Georges Nomoano.

A la télévision nationale malienne le président IBK a annoncé sa démission ce mardi 18 août 2020. C'est une déclaration officielle que lancien homme fort du mali a aussi annoncé la dissolution de l’Assemblée nationale et celle du gouvernement. Voici sa déclaration

Dans cette déclaration du Chef de file de l’opposition politique, les opposants burkinabè accusent le président du Faso violer l’article 68 du Code électoral. Cette disposition interdit les politiques de faire la "campagne déguisée" selon le CSC, 90 jours avant l’ouverture officielle de la campagne. Voici l'intégralité de la déclaration.

C’est avec une profonde douleur que j’ai appris que le grand Imam de Djibo, par ailleurs Président de la Communauté musulmane du Soum, Souaibou Cissé, a été assassiné par les ravisseurs qui l’avaient enlevé le 11 août dernier sur l’axe Namsiguia-Djibo.

Le Grand imam de la Grande mosquée de Bouchoura à Dori a été enlevé ce mardi 11 août 2020, a appris Infobf.net.

Selon des sources concordantes, Souaibou Cissé et d'autres passagers étaient de retour de la capital Ouagadougou, quand leur car a été stoppé et controlé par des hommes armés non identifiés. Ces derniers ont fait descendre le Imam et laissé partir les autres.

Le Grand Imam de Djibo Souaibou Cissé était aussi le président de la Communauté musulmane du Soum.

 

Infobf.net