Burkina : Le prix du pain reste 150 FCFA

mardi, 24 mai 2022 19:12 Écrit par

Le prix du pain ne connaîtra pas de hausse, du moins  pas la hausse annoncée par les acteurs du secteur ce mardi 22 mai 2022. Dans un communiqué rendu public, le gouvernement, à travers le ministre du commerce a réaffirmé le maintien du prix du pain à 150 FCFA contrairement aux 200 FCFA annoncé par la Coordination des faîtières de boulangeries.

(Bourzanga, 22 mai 2022). Au lendemain de la vigoureuse riposte des éléments du Détachement militaire de Bourzanga à l'attaque terroriste dirigée contre leur base, le Président du Faso, le Lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo DAMIBA, Chef suprême des Armées a effectué, ce dimanche, une visite opérationnelle sur le site. Il s'est agi pour le Chef de l'État de venir saluer la bravoure et l'engagement des hommes face à la puissance de feu d'un ennemi lourdement armé.

Selon nos sources, le détachement militaire de Bourzanga dans la Province du Bam, a été la cible d'une attaque terroriste le samedi 25 mai 2022 mais les choses ont mal tourné pour les assaillants. La riposte de nos Forces armées nationales a été à la hauteur des attaquants qui ont été repoussé avec des pertes énormes.

Le Premier ministre, Albert Ouédraogo, a présidé ce jeudi 12 mai 2022 en fin d’après-midi, une réunion interministérielle avec les ministres sectoriels concernés par la hausse du prix des hydrocarbures et ses répercussions, notamment l’augmentation du coût du transport en commun. Tout en tapant du poing sur la table, le Gouvernement appelle les compagnies fautives à la raison et à considérer l’intérêt du peuple burkinabè, dans ce contexte de crise sécuritaire et humanitaire.

Après le Conseil des ministres de ce mercredi 11 mai 2022, le gouvernement valide l'augmentation du prix du carburant de 100 francs cfa à la pompe, à compter de ce jour.

 Du 1er janvier au 30 avril 2022 et conformément à leur programmes d’activité, la Brigade mobile de contrôle économique et de la répression des fraudes (BMCRF) et la Direction générale de la règlementation et du contrôle des prix (DGRCP) ont mené des opérations de contrôle en vue de lutter contre la fraude, la flambée des prix et pour protéger le consommateur sur toute l’étendue du territoire national.

Le vendredi 4 mars 2022, l’Institut supérieur des sciences de la population (ISSP) a présenté les résultats de l’enquête quantitative du projet « Migration pour le développement et l’égalité », au Réseau des journalistes en communication et développement. Un cadre d'échanges et d'apprentissage initié par l'ISSP pour que les résultats de cette étude aident à la prise de décision en matière de politique migratoire.

La troisième édition du Forum national sur l’Open Source (FNOS) s’est tenue le 28 décembre 2021, à Ouagadougou. Elle a réuni les étudiants, les enseignants-chercheurs et les professionnels du domaine des Technologies de l’information et de la communication. Sous l’égide du ministère de la Transition digitale, des postes et des communications électroniques à travers la Direction générale des technologies de l’information et de la communication (DGTIC), la présente édition a été placée sous la présidence de Hadja Fatimata Ouattara/Sanon, ministre de la Transition digitale, des postes et des communications électroniques, et le parrainage de Tontama Charles Millogo, président de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP).

Les huit chaînes de télévisions privées suspendues depuis le 9 décembre 2021 par la Société burkinabè de télévision (SBT), ont été rétablies. Un accord a été trouvé entre les parties.

Le ministre de l’Economie, des finances et du développement, Lassané Kaboré a animé un point de presse le 30 novembre 2021 sur le report de la conférence internationale sur le PNDES II. Initialement prévue se tenir du jeudi 2 au vendredi 3 décembre 2021 à Bruxelles en Belgique, la rencontre a donc été reportée pour une date ultérieure.

Au cours d’une conférence de presse animée ce 1er juin 2021 à Ouagadougou, six associations et organisations de transporteurs routiers du Burkina Faso ont décrié l’activité d’Afrique pesage, structure officiellement installée au pays des hommes intègres. Une conférence de presse au cours de laquelle les transporteurs ce se sont fortement mobilisés pour dénoncer la vie chère au Burkina Faso.