Ce dimanche 8 mars 2020, le Burkina Faso a été la cible d’attaque d'hommes armés non identifés à Barga et Dinguila dans le nord du pays. Plusieurs dizaines de personnes ont perdu la vie.

La France après avoir présenté ses condoléances aux familles des victimes et aux peuples burkinabè, a condamné ces attaques. 

 

Infobf.net

 

Partir de la bourse du travail au centre-ville, les syndicats du Burkina à travers une marche-meeting ce 7 mars 2020, manifestent leur refus contre l’application de l’IUTS sur les primes et indemnités des travailleurs du public, du parapublic et du privé.

 

Infobf.net

 

La France autorise l'extradition de François Compaoré.

Le SYNATIC contre une décision du ministère de la Communication.

 À la date du 29 mars 2020, le Burkina Faso est à 222 infectés au Coronavirus, avec 15 nouveaux cas. Selon le bilan présenté, il ya 2 nouvelles guérisons et 1 décès qui ont été enrégistrés.

Dans le contexte de la pandémie au COVID-19, le Ministre des Transports, de la Mobilité Urbaine et de la Sécurité Routière, monsieur Vincent Timbindi DABILGOU s'est soumis à un devoir de transparence et de responsabilité. Voici ses propos :

" Je voudrais informer l'opinion publique nationale, qu'au cours de ma période de confinement et après avoir observé quelques symptômes, j'ai été testé positif au COVID-19. C'est le lieu pour moi de rappeler à tous et à chacun la nécessité d'observer toutes les mesures d'hygiène et de distanciation sociale recommandées. J'invite tous ceux qui ont eu des contacts d'entretiens ou de réunions avec moi à bien vouloir observer la mesure de prévention de confinement de deux semaines. Je souhaite prompte guérison à tous les malades. Et à tous ceux qui sont affectés par cette pandémie, que Dieu soit leur réconfort. "

Direction de la Communication et de la Presse Ministérielle.

 

Le Pape François invite les fidèles catholiques ainsi que tous les autres chrétiens du monde à s'unir avec lui dans la prière le vendredi 27 mars 2020 à 17h (heure de Ouagadougou), 18h (heure de Rome). Cette prière a pour objet de soutenir le monde, qui traverse en ces moments une période difficile, c'est "une prière en ce temps d’angoisse pour de nombreux hommes et femmes dans le monde", comme c'est écrit, et elle va s'achever par une "Bénédiction pontificale Urbi et Orbi".

Pour cause de Coronavirus, le gouvernement décidait le 14 mars dernier de la fermeture de tous les établissements scolaires et des universités du Burkina, du 16 au 31 mars 2020 avec reprise des activités pèdagogiques le 1er avril.

■Le Conseil des ministres de ce 26 mars vient de repousser la date de la réouverture des classes au 14 avril 2020.

■Pour ce qui est du point de l'évolution de la maladie au Burkina Faso, à la date du 26 mars, le pays est à 152 cas confirmés positifs, dont 150 hommes et 52 femmes avec Zorgho comme nouveau foyer (2 cas).

■A l'issue du Conseil des ministres de ce jour, le gouvernement a déclaré l'Etat d'alerte sanitaire pour deux semaines au Burkina Faso et décidé de la mise en quarantaine de toutes les localités qui connaissent un cas de Covid-19.

■Selon la répartition du nombre de cas dans les différentes villes touchées par le Coronavirus, on note : 127 cas à Ouagadougou, 10 à Bobo-Dioulasso, 6 à Boromo, 3 à Houndé, 2 à Dédougou, 2 à Zorgho, 1 à Manga et 1 à Banfora.

 

Infobf.net

 

Le COVID-19 a vite pris de l'empleur au Burkina Faso et continue d'en prendre au fur et à mesure que les jours s'égrainent. Dans l'exercice de leur metier, les journalistes sont appelés à être en contact avec des personnes et sans dictinction de milieu social, ils sont donc exposés à la pandémie et ont besoin de suivi. L’Association des journalistes du Burkina (AJB) qui voit le mal venir, appelle à une prise de mesures conséquentes, pour la protection de l'ensemble des travailleurs des médias. Dans cette déclaration, elle fait des propositions. 

Dans la note ci-dessous en date du 20 mars 2020, le directeur général de l'hôpital Yalgado Ouédraogo (CHU-YO) informe le public burkinabè que les visites des malades sont désormais interdites. Seulement un accompagnant sera désormais accepté par malade.