Mécanisation agricole au Burkina Faso : 31 tracteurs pour les 13 régions Spécial

mardi, 27 avril 2021 20:40 Écrit par  Salamata NIKIEMA/ Infobf.net Publié dans Economie

Le ministre de l’agriculture des aménagements hydro-agricoles et de la mécanisation Salifou Ouédraogo, a procédé ce mardi 27 avril 2021, à la remise de tracteurs pour le profit des sociétés coopératives simplifiées d’utilisation de matériel agricole des 13 régions.

Dans le but d’améliorer la production agricole et de faire de la mécanisation une condition du développement agricole en améliorant les conditions de vie et de travail des producteurs, le ministre en charge de l’agriculture, Salifou Ouédraogo, a remis ce 27 avril 2021, 31 tracteurs tous équipés de charrue a disque, de pulvérisateur et de chariots aux producteurs des 13 régions.

Ce geste vient porter le nombre d’équipement mobilisé au profit des producteurs à 68 tracteurs et 113 motoculteurs depuis le début de l’année 2021. Pour le premier responsable du ministère en charge de l’agriculture, l’amélioration de la production agricole ne peut être garantie que par l’adoption des facteurs de production dont la mécanisation agricole.

Troisième du genre après Bobo-Dioulasso et Boulbi, le ministre Salifou Ouédraogo, indique que c’est une continuité et la concrétisation de son département et du gouvernement a multiplier les actions en faveur de la mécanisation agricole, en témoigne le changement de dénomination du département devenu depuis janvier, « Ministère de l’agriculture des aménagements hydro-agricole et de la mécanisation ».  Un changement qui selon lui, traduit la volonté des autorités à faire de la mécanisation un levier pour la modernisation de l’agriculture ».

L’approche des coopérations d’utilisations de matériels agricole (SCOOPS-UMA) est une innovation qui contribue à l’accroissement du taux de la mécanisation des exploitations dans le pays.  Ils ont le soutien du ministère en charge de l’agriculture pour la dotation en équipements. Et un accompagnement qui se traduit d’une part par la subvention des équipements jusqu’à 50% et la flexibilité de paiement de ces équipements, d’autres part.

Les 13 régions bénéficiaires de ce jour, disposent de quatre ans pour payer le coût déjà subventionné. L’un des bénéficiaires à l’instar des autres bénéficiaires, Ousmane Sana, de Wend-panga de Diapaga, après avoir remercié le ministre affirme que ce geste est bénéfique pour les producteurs agricoles qu’ils sont. Pour lui, si les récoltes sont bon, il y aura de la quiétude dans le domaine alimentaire.  

 

Salamata NIKIEMA

Infobf.net

 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.