Situation politique en Guinée : La CEDEAO vole au secours d'Alpha Condé Spécial

mercredi, 08 septembre 2021 17:19 Écrit par  Salamata NIKIEMA/ Infobf.net Publié dans La Une

Réunis ce mercredi 8 septembre 2021 autour d’un sommet extraordinaire sur le cas de la Guinéé Conakry, les chefs d'Etats et de gouvernements de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), ont échangé par vidéo-conférence sur la situation politique de ce pays après le coup d’état et l’arrestation du président Alpha Condé le 4 septembre dernier. Ils exigent de la junte au pouvoir qu'elle libère l'ex président gardé prisonnier.

Cette réunion a été présidée par le président ghanéen Nana Akufo Addo, président en exercice de la Conférence des chefs d’Etats et de gouvernements de la CEDEAO. Le président du Faso Rock Marc Christian Kaboré a pris part à la rencontre par vidéo-conférence, xomme ses pairs.

À la sortie de la réunion, c'est le ministre des affaires étrangères Alpha Barry qui fait une synthèse de la conclusion de la rencontre. Selon le ministre Barry, les chefs d’Etats demandent à la junte en Guniée Conakry le respect de l’intégrité physique du président Alpha Condé.

reunion cedeao alpha conde-2                                              Alpha Barry, ministre en charge des affaires étrangères 

La Conférence des chefs d'Etats de la CEDEAO « exigent la libération immédiate du président Alpha Condé et de toutes les personnes arrêtées et le retour à l’ordre constitutionnel », indique Alpha Barry.

Le ministre Barry indique que la CEDEAO a décidé la suspenssion de la Guinée dans ses instances de décision et exige que ces décisions soient endossées par l’Union africaine et les Nations-Unies.

A ce sommet extraordinaire, la CEDEAO exhorte les autorités malienne à présenter un chronogramme détaillé du calendrier des reformes et actions prioritaires à entreprendre et insiste sur le respect du calendrier électoral.

 

Salamata NIKIEMA

Infobf.net

 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.