Projet de construction de l’Université Thomas Sankara : Les propriétaires terriens enfin indemnisés Spécial

jeudi, 06 mai 2021 07:52 Écrit par  Sibila DABILGOU/Infobf.net Publié dans Société

Ce mercredi 5 mai 2021 s’est tenue la cérémonie officielle d’indemnisation de personnes affectées par le projet de construction de l’Université Thomas Sankara, située dans le village de Koanda, à une vingtaine de km de Ouagadougou. C’est une somme d’environ  cinq milliards a été débloquée cette régler cette situation qui dure plus de 5 ans maintenant et qui a fait des gorges chaudes.  

Après de longues années d’échange et de négociation avec les anciens occupants du site de l’Université Thomas Sankara (UTS), c’est une joie pour les populations concernées de voir enfin les promesses faites par le gouvernement à leur égard, se réaliser.

Le président de l’UTS, le Pr Adjima Tiombiano a justifié le retard d’indemnisation par le fait que le recensement des personnes affectées ainsi que leur biens, au redimensionnement des superficies en passant par les échanges et négociations avec les populations, est un processus qui a été extrêmement long. Il poursuit en expliquant que les bénéficiaires de ces indemnisations sont logés dans trois catégories à savoir, les propriétaires terriens au nombre 396, les acquéreurs au nombre de 365 et les exploitants au nombre de 84, soit un total de 845 personnes. 

uo2-2                                                          Des bénéficiaires à la remise des chèques

Le professeur a par ailleurs salué l’engagement de ces populations qui ont accepté céder leurs propriétés au profit de la Nation entière. « Je pense que ces populations ont tout donné pour la construction de cette université, le gouvernement a pris des engagements, et pouvoir respecter ces engagements aujourd’hui c’est un motif de fierté et de satisfaction (…), la population avait des attentes, parce que perdre son champ ce n’est pas seulement la terre en tant que tel mais il y a toute la production aussi qui est là, donc il fallait vraiment une bonne dose de compréhension de la part de la population pour consentir ce sacrifice-là. » a déclaré le Pr AdjimaTiombiano.

Conscient du caractère public de son sacrifice, la population par la voix de leur chef coutumier qui, symboliquement a reçu et officiellement toucher son chèque, se réjouit de recevoir ce qui leur était promis.

uo2-3                                              Naaba Roulougou de Koanda qui encaisse son chèque

« Je suis fier aujourd’hui parce que toute la population est contente, depuis 8 ans l’Etat est en train de négocier avec la population et les chefs coutumiers pour la construction de cette université et aujourd’hui, je suis content car je viens de recevoir mon chèque, ils ont payé les plantes, les terres, les champs, les bâtiments et tout ce qui a été réalisé comme infrastructure sans oublier les autres biens. Ils ont payé, nous avons de quoi être fier et très content de l’Etat », s’est donc réjouit le Naaba Roulougou de Koanda, chef coutumier du village où est implanté l’UTS.

 

Sibila DABILGOU

Infobf.net

 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.