Sommet mondiale sur le système alimentaire : Le Burkina Faso donne des précisions sur sa participation Spécial

vendredi, 11 juin 2021 16:51 Écrit par  Salamata NIKIEMA/ Infobf.net Publié dans Politique

Ce jeudi 10 juin 2021, c’est au cours d’un point de presse que le ministre en charge de l’agriculture, Salifou Ouédraogo, annonce la tenue du sommet mondiale sur les systèmes alimentaires. C’est un sommet qui se tiendra en septembre prochain à New York au Etats-Unis.

Ce sommet international sur les systèmes alimentaires se tient dans le cadre de la 76e assemblée générale des Nations-unies. Le Burkina Faso prend part à cette rencontre, première du genre à travers des concertations nationales autour de trois thématiques.

Ces thèmatiques se présentent comme suit : « comment assurer que les politiques nationales encouragent la production durable et une consommation d’aliments diversifiés accessibles à toutes les couches de la population du pays », « comment les dynamiques de production de transformation, de fortification de conservation/stockage et de commercialisation garantissent une qualité nutritionnelles et sanitaire alimentaire au profit de la population » et enfin « quels sont les engagements de tous les parties prenantes qui doivent favoriser de nouvelles actions et organisations de systèmes alimentaires résilients et durables au Burkina ».

Ces trois thématiques suivent une démarche inclusive. Avec l’implication de l’ensemble de tous les acteurs, l’idée est de travailler à relever les forces et faiblesses du système alimentaire, afin d’améliorer sa résilience et sa durabilité dans le cadre des travaux en prélude du 1er sommet mondial sur le système alimentaire.

Pour ce faire, Salifou Ouédraogo, invite les parties prenantes à s’impliquer sans complaisance aux séries de consultations nationales y afférant. Car, dit-il, « ces différentes concertations dégageront des repères pour affronter les défis nouveaux et émergents qui entravent le développement durable des systèmes alimentaires, à différentes échelles ».

Cette rencontre mondiale sera dirigée par le secrétaire général des Nations Unies. Le représentant pays de l’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) confie que le système des Nation-Unies met à la disposition du Burkina Faso plus de 60 millions de FCFA pour sa participation au sommet mondial du système alimentaire.

 

Salamata NIKIEMA

Infobf.net

 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.