Nous apprenons très tôt ce matin du samedi 03 octobre 2020 que Minata Guelwaré, incarcérée à la MACO pour 10 ans suite à l'affaire du putsch manqué de 2015, est décédée.

Militante engagée du CDP et connue des burkinabè, Minata Guelwaré en prison depuis plus d'une année mais malade, a vu son mal s'aggraver au file du temps.

Finalement hospitalisée au CHU de Tengandogo, décède à l'age de 38 ans.

 

Infobf.net

 

L’Association génération des bâtisseurs pour le développement (AGBD) a organisé, le samedi 26 septembre 2020 un panel à Boussé, dans le Kourwéogo, sur le thème "Culture et développement local : quelles stratégies pour une dynamisation de la culture locale au service de la cohésion sociale et du développement local?". Ce rendez-vous de partage de connaissances était placé sous le parrainage du ministre en charge des Effaires étrangères, Alpha Barry. 

Ce vendredi 18 septembre 2020, s'est tenue une séance de travail à Ouagadougou, au profit des journalistes et communicateurs. Cet atelier de formation initié par la direction générale de la planification a porté sur les enjeux et défis de la croissance démographique au Burkina Faso. Ainsi durant cette journée, les participants à ces travaux ont été outillés entre autre sur les tendances démographiques mondiale, la situation démographie du Burkina Faso, la demande potentielle de la planification famialiale, etc.

Incendie dans les locaux de l'Assemblée nationale, le communiqué de l'institution.

Le mouvement syndical a encore mobilisé ses militants et sympathisants ce lundi matin pour accompagner son Secrétaire général, Bassolma Bazié, pour sa comparution devant le Conseil de discipline. Avant de rentrer pour l’audience qui a été interdite à la foule et à la presse ce 21 septembre 2020, voici les propos de l’homme sur cet état de fait, il s’adresse à la foule surchauffée.

Ceci est une lettre du bureau de la Coordination régionale de la Fédération des syndicats nationaux des travailleurs de l'éducation et de la recherche (F-SYNTER). La structure syndicale dénonce une "répression" et une " persécution" de ses militants et sympatisants, dans certaines localités du pays. Voici le document : 

Covid-19 : 193 nouveaux cas confirmés au Burkina Faso

dimanche, 13 septembre 2020 18:55 Écrit par

À la date du 11 septembre 2020, le Burkina Faso a enrégistré 193 nouveaux cas confirmés de Covid-19. Tous ces cas sont de type "transmissions communautaires" (189 à Bobo-Dioulasso et 4 à Ouagadougou). Voici les nouveaux chiffres fournis par le Service d'information du gouvernement.

Plantation d’arbre au Centre Hospitalier Universitaire Tengandogo ce samedi 5 septembre 2020, une activité organisée par « la famille Sauvegardes environnementales et sociales », en synergie d’action avec des associations et l’hôpital lui-même. Le site donc du CHU-T a servi de cadre pour cet acte citoyen qui a mobilisé du monde autour du thème : « Les sauvegardes environnementales et sociales à l’ère de la Covid-19 : Quelles contributions? ». L’activité qui a eu lieu après une pluie ce samedi, a connu la présence de plusieurs autorités politiques et administratives du pays, venus soutenir ses initiateurs.

Face à la dégradation accrue des conditions de vie des populations se manifestant par la misère des ménages, la Coalition de lutte contre la vie chère, la corruption, la fraude, l’impunité et pour les libertés de la ville de Ouagadougou (CCVC/Ouaga) est montée au créneau. Ce jeudi 03 septembre 2020, elle a organisé une conférence de presse à Ouagadougou, sur cette problématique. A l’occasion, les échanges avec les hommes et femmes de médias ont porté sur les sujets tels, la flambée des prix des produits, les attaques terroristes et aussi, le problème foncier.

Le gouvernement burkinabè procède à une augmentation du prix du carburant à la pompe.

De sources concordantes, nous apprenons qu'un agent du ministère en charge de l'action sociale a été enlevé ce samedi 29 août 2020, sur l'axe Namsiguia-Djibo.

Selon toujours nos sources, il aurait été enlevé dans des conditions similaires à celui du Grand Imam Souaibou Cissé dans la même zone, il y a quelques semaines.

Des hommes armés ont stoppé le car de transport dans lequel se trouvait l'agent, procédé à des fouilles pour identifier la victime. Quand la victime a été identifiée, elle a été sommé de descendre et ensuite, amené avec eux dans la nature.

 

Infobf.net