Dans un message qu'il a adressé au public, le ministre en charge de l'éducation nationale, le Pr Stanislas Ouaro, déclare avoir été testé positif au Coronavirus, mais ne présente aucun symptôme nécessitant une hospitalisation. 

Lors de la conférence de presse du gouvernement sur le coronavirus, ce jeudi 19 mars 2019, Pr Martial Ouédraogo, coordonnateur national de la réponse à la maladie, a indiqué que le Burkina Faso totalise 33 cas confirmés dont un décès, à la date du 18 mars 2020. Sur les 33 cas confirmés au Burkina Faso, Ouagadougou compte 31, la deuxième ville, Bobo-Dioulasso, compte un cas et la ville de Houndé enregistre un cas.

Dans une note adressée aux fidèles catholiques, la Conférence épiscopale Burkina-Niger donne des directives, relatives à la lutte contre le Covid-19. Ainsi, elle suspend les messes publiques et les cours de catéchèses du 19 mars au 04 avril 2020.

Selon la ministre de la Santé Claudine Lougué, un chinois, sachant qu'il est contaminé du Coronavirus a quand même pris l'avion pour le Burkina Faso. Le dit avion ayant atterri a bon port, c'est la panique générale au pays. Voici les propos de dame Lougué.

Dans un communiqué rendu public, le ministère de la Santé a fait le point de la situation de la pandémie à Coronavirus.

Ainsi, le ministère indique qu'à la date du dimanche 15 mars 2020, il a reçu « de nouveaux résultats des examens de laboratoire de cas suspects prélevés par les équipes d'intervention rapide (EIR) ».

Et sur la base de ces résultats, on note 08 cas suspects déclarés positifs au COVID-19 et 06 cas suspects qui sont revenus négatifs. Ce qui fait qu'à ce jour , ce sont 15 cas qui ont été confirmés.

Le ministère de la santé a invité les populations « au calme à la sérénité et au respect strict des mesures recommandées pour éviter la propagation de la maladie ».

 

Infobf.net

 

Les organisations syndicales suspendent les marches-meetings du 17 mars 2020 sur l'étendue du territoire nationale. Parcontre, elles annoncent que la grève génèrale des 120 h, allant du 16 au 20 mars, est maintenue. 

Ceci est une déclaration du mouvement syndical du Burkina Faso. Les organisations syndicales maintiennent leurs actions de lutte pour exiger du gouvernement, l'amélioration des conditions de vie et de travail des fonctionnaires. La grève du 16 au 20 mars est maintenue et le meeting du 17 aura également lieu, c'est la décision prise par ces syndicats, lisez :

Le Coronavirus ou Covid-19 détecté et confirmé au Burkina Faso. Deux cas ont été signalés le lundi 9 mars 2020 par le ministère de la Santé et il s'agit d'un couple burkinabè rentré de France le 24 février dernier.

Controlés positifs, les deux malades ont été internés à l'hôpital de Tengandogo de Ouagadougou, selon la ministre de la Santé Claudine Lougué.

 

Infobf.net

Les villages de Dinguila et Barga situés dans le Nord du Burkina, ont été attaqués par des hommes armés le dimanche 08 mars 2020. Le bilan présenté par le gouvernement fait état de 43 morts et 6 blessés.

Le 07 mars prochain, les organisations syndicales annoncent une marche dans les artères de la ville de Ouagadougou, suivie d'un meeting pour exiger du gouvernement, l'annulation de l'application de l'IUTS sur les salariés de la fonction publique. Mais dans une lettre adressée à Bassolma Bazié, Secrétaire générale de la CGT-B, organisatrice dudit débrayage, la ministre de la Femme, de la solidarité nationale, de la famille et de l’action humanitaire voudrait que cette activité n'ait pas lieu à cette date. Marie Laurence Ilboudo/Marchal demande « humblement » à Bassolma Bazié et sont équipe, de « surseoir » à cette marche pour des raisons qu'elle évoque ici. Lisez plutôt la lettre que voici:

Ceci est une analyse de la situation nation, faite par Jérémie Yisso Bationo, enseignant chercheur à l'Université de Ouagaougou. Jettant le regard sur le cas des déplacés internes notamment sur leur retour dans leurs localités d'origines respectives, Jérémie Y. Bationo estime qu'il faut agir "avec célérité certes, mais dans la clairvoyance ".