La communauté burkinabé de New York en deuil

mardi, 18 juillet 2017 19:18 Écrit par

Au nom du BE, nous avons le profond regret de vous annoncer la disparition brutale du compatriote Aboubacar Fofana résident à New-York, précisément à Brooklyn, le vendredi 14 juillet aux environs de 10 h. 

Selon Jeune Afrique qui rapporte les faits le 26 mai 2017, les forces de sécurité guinéenne ont mis aux arrêts une dizaine de burkinabè qui s’adonnaient à l’exploitation artisanale de l’or pourtant interdite par les autorités. 

Deux heures durant, les jeunes participants venus du Liban, de France, de Jordanie, du Maroc, de Tunisie et du Burkina Faso ont tenu en haleine le public et le jury.

Le étudiants burkinabè vivants au Maroc ont récemment fait parler d’eux avec une série de revendications qui a mis à nue un certain dysfonctionnement dans le circuit du paiement de leur bourse d’étude. Cette situation a provoqué le premier licenciement d’un directeur général du régime Roch Kaboré. L’association le Tocsin est dans la défense des intérêts des burkinabè de la diaspora, nous avons donc rencontré son président pour une interview autour de ce sujet. Arouna Savadogo s’exprime.

Nos FDS ont encore payé le prix fort en perdant une douzaine d’éléments dans cette attaque terroriste dans le village de Nassoumbou.

Depuis la présence de l’OTRAF en Côte d’Ivoire, elle ne fait que racketter les transporteurs burkinabè. Tous les frets à destination du Burkina Faso sont mis à la disposition de l’OTRAF par le CBC. Et l’OTRAF, au lieu de gérer de manière équitable avec les transporteurs burkinabé, confie les mêmes frets à d’autres démarcheurs afin de prendre une commission. Cette pratique est faite par le représentant de l’OTRAF à Abidjan avec la complicité de ses dirigeants au Burkina.