Baccalauréat session 2021 : Le Lycée Bassy de Ziniaré pour l'ouverture officielle des épreuves Spécial

jeudi, 08 juillet 2021 20:26 Écrit par  Achille ZIGANI / Infobf.net Publié dans Société

Cette année 2021, ce sont 154 775 candidats repartis dans 90 villes du Burkina Faso, 331 centres et 579 jurys, qui sont à l’assaut du premier diplôme universitaire, le baccalauréat. La traditionnelle cérémonie de lancement officiel est intervenu le jeudi 8 juillet 2021 dans la région du Plateau central, sous la présidence du  ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de innovation, Pr Alkassoum Maïga et en présence de son collègue en charge de l’éducation nationale, Pr Stanislas Ouaro.  

Dès 6 heures, les lycéens qui composent dans la commune de Zinairé sont prêts pour affronter leur examen de fin de cycle. Dans cette localité, ce sont 6337 candidats qui composent dans 14 centres. Les professeurs, Alkassoum Maiga et Stanislas Ouaro se sont rendus au Lycée provincial Bassy de Ziniaré. Ici comme ailleurs, les élèves étaient réunis en salle d'examen pour leur première épreuve.

La salle n°1 du jury 551 accueille la symbolique ouverture de l’enveloppe qui contient les sujets, sous le regard gendarme des candidats. En classe de terminal, aucune réforme introduite. Outre le transfert du baccalauréat au ministre en charge de l'éducation nationale, ils conservent le même système de composition.

Les candidats des series A4 et D ont planchés respectivement sur les épreuves de philosophie et de français. Elles vont de 7h30 à 11h30.  Tout en saluant les acteurs engagés dans ce processus, le ministre Alkassoum Maiga s’est réjoui de la tenue de l’examen avec la situation de crise du système scolaire contre les reformes.  “Nos attentes sont que les candidats soient dans la concentration sur leur objectif de l’heure”, affirme-t-il avant d’ajouter que le baccalauréat n’est pas un concours où le nombre de place est limité.   Sur ce, il espère un taux de succès qui soit “honorable” pour les parents, les encadreurs et les élèves.

lancement-bac-2                                                              Des candidates en pleine composition

Sur cette session qui semble etre la dernière qui soit organisée par son département, le ministre dit ne pas le concevoir sur cet angle. “Mettre un dispositif pour le transfert “ Avant de noter l’emballement autour de cette annonce, il avance qu’un travail est en train d’être fait pour mettre le dispositif pour le transfert. “Tant que ce dispositif n’est pas suffisamment rodé et que les textes n’ont pas été relus pour consacrer le transfert, il n’est pas question d’évoquer le dernier examen,” rassure-t-il.

Selon lui, un comité des deux ministères est à pied d’oeuvres pour offrir un rapport. Le ministre Maiga ajoute qu’il y a surtout la nécessité d'être en harmonie avec l’Union économique monétaire Ouest africaine.

Pour le cas des élèves déplacés, le ministre Maiga déclare qu’une série de mesures est prise, en vue de leur intégration dans les écoles des zones d’accueils en améliorant leur capacité. La session 2021 du baccalauréat enregistre 154 775 candidats, soit une hausse de 23% par rapport à 2020. Elle est d’un budget de plus de 6 milliards de nos francs a mobilisée plus de 52 000 acteurs à savoir, les membres de jury, les correcteurs et les surveillants. 

Pour les résultats du premier tour, le rendez-vous donné pour le 16 juillet prochain, le démarrage des épreuves du second tour le 18 juillet et une fin de session normale est prévue pour la date du 24 juillet.

 

Achille ZIGANI

Infobf.net

  

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.