Crise à la Grande Mosquée de Ouagadougou : Un affrontement dispersé par la Police Spécial

samedi, 17 avril 2021 14:50 Écrit par  Sibila DABILGOU/Infobf.net Publié dans Société

L’installation du nouveau président de la Communauté musulmane du Burkina Faso, Omar Sana, a été interrompue par des partisans du président sortant, ce samedi 17 avril 2021 au sein de la Grande Mosquée de Ouagadougou. Il a fallu une intervention de la Brigade anti criminelle (BAC) pour asseoir de l’ordre afin d’engager des discutions pouvant aboutir à une résolution de la crise qui n’a que trop durée.

La succession à la tête de la communauté musulmane du Burkina Faso continue de défrayer la chronique. Le climat est tendu entre deux groupes à la Grande Mosquée de Ouagadougou très tôt ce matin.

Le spectacle est désolant! Des barricades partout aux alentours de la mosquée, une présence massive des forces de l'ordre, des magasins et boutiques quasiment fermés et une foule curieuse partout aux alentours, c’est ce que l’on pouvait constater ce samedi 17 avril 2021, à la maison commune des musulmans du Burkina Faso.

Selon des témoins qui ont requis l’anonymat, le camp du président sortant Abdourhamane Sana s’est opposé à l’installation du nouveau président Omar Sana.

Face aux agitations, la Police a été obligée de faire usage de gaz lacrymogène pour disperser la foule et ramener l’ordre. Des discussions ont été engagées mais l'issu est incertain.

 

Sibila DABILGOU

Infobf.net

  

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.