Criminalité à Ouagadougou : Un réseau de délinquants démantelé Spécial

lundi, 12 avril 2021 22:04 Écrit par  Sibila DABILGOU/Infobf.net Publié dans Société

La gendarmerie nationale de la Brigade ville de Boulmiougou a tenu un point de presse ce 12 avril 2021 à Ouagadougou pour annoncer le démantèlement d’un réseau de délinquants, spécialisé dans le vol des engins à deux roux et le trafic de stupéfiants.

C’est suite à une déclaration de vol de moto faite par un résident du quartier Nioko 1 qu’une enquête a été diligentée. À l’issu de cette enquête, 12 engins volés, 11 fausses clés et environs 20 kg de stupéfiants ont été retrouvés. Une partie de ces stupéfiants servait de consommation par les membres du réseau, tandis que l’autre partie servait de vente. Les présumés leaders de cette bande sont au nombre de 6 et ont tous été arrêtés.

Selon le commandant de la Brigade ville de la Gendarmerie de Boulmiougou, le Major Marcel Zoungrana, chacun des composants de ce réseau avait sa spécialité, de l’identification des engins convoités à leur convoyage dans un pays voisin, en passant par le vol, le parking, la modification des engins et la production frauduleuse de leurs documents. « C’est un travail d’équipe et chacun est dans son rôle pour que l’objectif puisse être atteint », a-t-il indiqué.

En clair, il y a des enfants qui sont recrutés un peu partout pour identifier et voler les motos qu’ils remettront au chef d’équipe contre une somme très réduite. À en croire au major Marcel Zoungrana, ces enfants sont plus motivés par la drogue que par ce qu’ils gagnent comme argent. Il explique que des parkings, des maisons et autres lieux servent d’endroit de stockage pour ce réseau.

Toutefois, il précise que ce réseau travaille de concert avec d’autres à l’extérieur du pays. Il a aussi rassuré que l’enquête se poursuit et plusieurs zones d’ombre seront éclairés dans les jours à venir. Il invite alors la population à une franche collaboration en appelant aux numéros vert : 1010 ou 17, pour signaler tout comportement suspect.

A l’occasion de cette conférence de presse, les hommes de médias ont pu assister à une remise symbolique de quelques engins volés. « Je suis heureux de retrouver ma moto et j’invite la population à venir signaler en cas de vol. La Police et la Gendarmerie sont là pour cela, et grâce à une déclaration, moi j’ai trouvé ma moto en un temps record », s’est réjouit Alex Méda, victime de vol de moto.

Il a aussi souligné que sa moto a été volée à domicile entre 3 heures et 4 heures du matin, dans le quartier Nioko 1 de Ouagadougou.

 

Sibila DABILGOU

Infobf.net

 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.