Ce lundi 14 juin 2021 à Ouagadougou, s’est ouvert un atelier régional de renforcement des capacités des autorités locales et des points focaux sur la vision et la démarche de la réconciliation, le pacte de vivre-ensemble et les outils de collecte des données. Pour le ministre d’Etat en charge de la réconciliation nationale, Zépherin Diabré, cette rencontre est la pierre principale de la démarche inclusive et participative de la réconciliation nationale.

Ce jeudi 10 juin 2021, c’est au cours d’un point de presse que le ministre en charge de l’agriculture, Salifou Ouédraogo, annonce la tenue du sommet mondiale sur les systèmes alimentaires. C’est un sommet qui se tiendra en septembre prochain à New York au Etats-Unis.

La dépouille mortelle de l’ancien secrétaire exécutif national du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), Assimi Kouanda, décédé le 1er juin 2021 en république de  Côte d’Ivoire, est arrivée dans l’après-midi du mardi 8 juin 2021 à l’aéroport international de Ouagadougou.

Le Centre d’alerte précoce et de réponse au risque sécuritaire du Burkina Faso a présenté ses travaux au Conseil d’orientation à l’occasion de la première session ordinaire de l’année 2021, tenu ce jeudi 10 juin 2021 à Ouagadougou. Au cours de cette session présidé par le premier ministre Christophe Marie Joseph Dabiré, le mécanisme d’alerte précoce a formulé des recommandations pouvant permettre d’anticiper et de prévenir des risques d’insécurité.

Lors d’une conférence de presse animée ce mercredi 9 juin 2021, le président du Conseil supérieur de la communication, Marcel Tankoano, a dénoncé les manquements liés à la recherche, au traitement et à la diffusion de l’information, le travail journalistique. Ceci, relativement à la récente attaque terroriste dans le village de Solhan, qui a fait, officiellement, 132 morts et plusieurs blessés. Devant les hommes de médias, le premier responsable de cette institution a déclaré que des médias ont été auditionnés et certains ont été sanctionnés pour faute grave. Parmi les sanctionnés, la radio Oméga, suspendue pour 5 jours.

" Pourquoi les FDS en poste à seulement une dizaine de kilomètres de Solhan n’ont- elles pas pu réagir ?", c'est l'une des nombreuses questions que s'est posée l'Union d'action syndicale dans cette déclaration qui nous est parvenue et dont voici le contenu. 

Décès le 1er juin dernier à Abidjan de Assimi Kouanda, ancien ministre d'Etat et ancien secrétaire exécutif national du CDP. Dans le communiqué qui suit, le parti "Le Faso Autrement" avec à sa tête son président, Ablassé Ouédraogo, présente sa compassion et ses condoléances à la famille du défunt. Dr "Assimi KOUANDA est mort par la politique, et notamment par la sécheresse des cœurs et l’ingratitude de certains de ses amis politiques proches", indique Dr Ablassé Ouédraogo.

L’Union pour la Renaissance/Parti sankariste (UNIR/PS) réagit sur l’attaque meurtrière à Solhan dans le Sahel. Voici le communiqué du parti de Me Bénéwendé Sankara.

Attaque meurtrière de Solhan, plus de 160 morts, plusieurs blessés et des dégats materiels énormes, c'est "insoutenable" selon le Dr Ablassé Ouédraogo, président du parti Le Faso Autrement. Voici le communiqué du parti, à l'issue du drame.

Attaque meurtrière à Solhan, le Congrès pour démocratie et le progrès (CDP) se dit indigné pour ce qui s'est passé. Dans cette déclaration, pour le président du parti, Eddie Komboïgo, "le massacre de nos populations doit (...) cesser sans condition".