Procès Thomas Sankara : L'ex chauffeur du général Gilbert Diendéré, Ninda Pascal Tondé, à la barre  Spécial

lundi, 08 novembre 2021 17:17 Écrit par  Salamata NIKIEMA/ Infobf.net Publié dans Politique

L’ancien soldat de 1ère classe Ninda Pascal Tondé, chauffeur du général Gilbert Diendiéré au moment des faits, était devant le tribunal militaire, le lundi 08 novembre 2021. Accusé de subornation de temoin, il rejette les faits qui lui sont reprochés, mais demande pardon.

Ninda Pascal Tondé avait d'abord été entendu par le parquet lors des auditions en tant que temoin, mais aujourdhui, il est inculpé et est dans le box des acusés. Il repond des faits de subordination de temoin mais dit ne pas se reconnaitre dans certains déclarations des procès verbaux lors de son audition devant le juge d’instruction.

Selon ces auditions, l’accusé est allé au domicile de son camarade Zeytienga Abdrahamane pour le prévenir qu’il sera entendu pas le juge d’instruction mais il devra dire qu’il n’était pas au Conseil de l’entente le 15 ocotobre 1987 jour du coup d'Etat, mais plutôt à la radio.

A la barre l’accusé, reconnait s'être rendu chez son camarade qu’il croyait être son ami, dit-il, juste pour lui donner des conseils d'ami. Zeytinga Abdrahamane a pourtant indiqué qu'il lui ait demandé de mentir et lui aurait dit qu'il venait de la part du général Diendéré. 

Mais à la question de savoir s'il avait effectivement été envoyé par le général qu'il rendait visite en prison, Ninda Pascal Tondé repond qu'il a seulement employé le nom du général Diendéré pour intimider son ami, parce qu'en ce moment là, dit-il, « on déposait les gens au hasard à la Maca concernant le dossier Sankara », « j’ai eu peur pour mon ami », affirme-t-il, pour éviter qu’il lui arrive la même chose.

L’accusé dit avoir été trahi par celui qui croyait être son ami, puisque ce dernier a enregristré leur conservation et l'a remise au procureur. Et pour lui , Zeytienga Abdrahamane et le juge d’instruction l’ont piègé à travers l’audio qui constitue aujourd’hui une pièce à conviction. L’ex – chauffeur du général Diendéré dit être loyal à son ex-patron pour toujours. « je suis toujours avec lui et je ne peux pas le laisser ».

Ninda Pascal Tondé confirme avoir vu le corps de Thomas Sankara ce jour là en tenue de sport, à côté d'autres corps au Conseil de l’Entente. Selon son récit, c’est Hyacinthe Kafando, Nabié Soni et Otis qui ont ouvert le feu sur le capitaine Thomas Sankara et ses camarades. Il declare avoir vu le general Gilbert Diendéré en tenue de sport rouge qui était en train de discuter avec Nabié et il semblait être fâché contre ce dernier.        

 

Salamata NIKIEMA

Infobf.net 

 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.