Passation de charges au MPP : Bala Sakandé reçoit ses attributs de président du parti Spécial

dimanche, 26 septembre 2021 18:08 Écrit par  Achille ZIGANI / Infobf.net Publié dans Politique

Le 2e congrès extraordinaire du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a connu son apothéose le 26 septembre 2021 dans la soirée, à Ouagadougou. La rencontre des plus de 3500 délégués a abouti au renouvellement des membres du bureau politique national et du bureau exécutif national.

C'est un nouvelle page qui s'écrit dans l'histoire du MPP à partir de ce dimanche 26 septembre. Désormais,  c'est Alassane Bala Sakandé qui dirige le Bureau exécutif fort de 95 membres avec pour mission de relever les défis du parti du soleil levant. La passation de charges est intervenue lors de la clôture du 2e Congrès extraordinaire qui prend fin au Palais des sports à Ouaga 2000.

Dans son discours de nouveau président, Bala Sakandé s'est réjoui de l'un des actes majeurs de ce congrès qui est le changement de la configuration du Bureau exécutif national. Pour lui, cette recomposition n'est pas l''expression de l'ascension politique d'un individu ou d'un groupe d'individu mais est, a-t-il souligné, la manifestation du dynamisme, de la vitalité et de la démocratie interne qui caractérisent le parti.

congres-mpp-depart-simoncompaore-2                                              Simon Compaoré, président sortant du MPP

A cet effet, il a déclaré que "je ne serai pas le président d'un clan politique, je ne serai pas le président d'un courant politique, je serai le président au service de l'unité du MPP". De la mission qui lui a été confiée, Alassane Bala Sakandé a indiqué qu'elle sera mise sous l'auspice du respect, de la considération et de l'inclusion, en sus de cela, il a convié ses camarades au pardon. 

Pour le nouveau patron du parti au pouvoir, la force de toute une famille politique se mesure à la capacité de ses membres à transcender leurs états d'âme pour envisager l'avenir commun avec sérénité. Sans oublier de rappeler  les moments de discorde et les instants de querelles internes emprunt de frustrations, Bala Sakandé a exhorté les militants à tourner le dos au passé qui pourrait les diviser et cela, a-t-il confié, pour une réconciliation d'avec la culture de la fraternité en vue de regarder dans la même direction.

"Chers amis, voici venue l’heure de vous dire au revoir, de céder le maroquin de notre grand parti à un autre camarade, qui, avec son équipe, viendra ajouter de la terre à la terre, continuer l’œuvre de consolidation du parti et de l’élargissement de sa base dans toutes les sphères de la société burkinabé, à travers toutes les contrées du Faso", s'est exclamé le président sortant Simon Compaoré. Dans son discours d'aurevoir, il a exprimé sa satisfaction pour avoir cédé la présidence du parti.

congres-mpp-depart-simoncompaore-3                                          Alassane Bala Sakandé, président entrant du MPP

En même temps, Simon Compaoré a laissé entendre ses quelques regrets de son départ du train train quotidien d'un chef de parti. Ce retrait  selon lui s'effectue au  moment où le Burkina Faso fait face, avec détermination et résilience, à une guerre.  Et de souhaitez  que les anges de l’Éternel campent autour de nos forces combattantes pour assurer  une victoire définitive, sur cette agression venue du fond des âges.

Les travaux du deuxième Congrès extraordinaire du MPP se sont déroulés avec la présence de plus de trois cinq cent mille (3 500) délégués venus des quarante-cinq provinces du Burkina et des structures du parti à l’Etranger. Les bureau exécutif national est composé de 95 membres et le bureau politique nationale en 1381.

 

Achille ZIGANI

infobf.net 

 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.