Plénière à l’Assemblée nationale du Burkina : Les députés font passer trois projets de loi  Spécial

mardi, 13 avril 2021 19:03 Écrit par  Sibila DABILGOU/Infobf.net Publié dans Politique

Ce mardi 13 avril 2021, trois projets de loi ont été votés et adoptés à l’unanimité par l’Assemblée nationale. Ces projets de loi visent à désenclaver le Burkina Faso en matière d’énergie à travers à travers l’utilisation de l’énergie solaire.  

Ces trois projets loi ont été défendus par le ministre de l’Energie et des mines Ismail Bachir Ouédraogo devant les députés. Le tout premier projet porte sur le Programme de financement de la politique de développement du commerce régional de l’énergie en Afrique de l’Ouest –Burkina Faso et les deux autres projets qui ont fait l’objet d’un seul rapport, consacre le co-financement du projet Yéleen par la Banque africaine de développement (BAD) et l’Agence française de développement (AFD).

Ces projets de loi visent selon le ministre en charge de l’énergie, à amener le Burkina Faso vers une autosuffisance énergétique à travers un accroissement de la part des énergies renouvelables à hauteur de 30% à l’horizon 2025. « Nous avons une opportunité parce que le Burkina Faso a le meilleur ensoleillement dans la sous-région et si nous voulons réduire le prix du kilowattheure, le solaire est la meilleure alternative », explique Ismael Bachir Ouédraogo.

hemicycl-2                                                           L'hémicycle pendant la plénière

Le ministre en charge de l'Energie précise que l’objectif du gouvernement c’est de travailler à baisser le prix du kilowattheure et pour cela, il a besoin de l’accompagnement des députés qui eux sont proches des populations. Il estime aussi que ces projets projetteront le pays des hommes intègres sur le marché sous régional d’exportation de l’énergie à l’horizon 2025. De ces projets, l’hémicycle retient une opportunité pour le Burkina Faso, de satisfaire la demande actuelle et future en matière d’énergie, d’améliorer et diversifier l’offre en matière d’énergie, de renforcer sa capacité énergétique dans l’espace CEDEAO, etc.

En effet, les centrales solaires photovoltaïques seront réalisées dans les régions du Centre (Ouagadougou), du Sahel (Dori), de l’Est (Diapaga) et du Sud-Ouest (Gaoua), tandis que la densification et l’extension des réseaux électriques de distribution MT/BT concerneront principalement les régions du Sahel, du Nord, de l’Est et des zones périphériques ou péri-urbaines de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso.  

 

Sibila DABILGOU

Infobf.net

 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.