« Nous devrons tirer les leçons et mieux nous préparer pour le futur », Adama Kanazoé, président de l'AJIR Spécial

dimanche, 29 novembre 2020 18:21 Écrit par  Infobf.net Publié dans Politique

En coalition avec deux autres partis politiques, notamment le FFS et l'AFD, pour aborder cette élection du 22 novembre 2020, l'Alliance des jeunes pour l'intégration et la république (AJIR) dirigé par Adama Kanazoé, n'a pas obtenu de siège à l'assemblée nationale. Sur sa page Facebook, l'homme se prononce sur le résultat des urnes, voici ce qu'on peut y lire : 

Bonjour camarades militants et sympathisants de la coalition AFA (AJIR-FFS-AFD).

Avant tout propos, j'aimerais m'incliner sur la mémoire des camarades, sympathisants, parents et amis tombés durant cette periode électorale. Puisse leurs âmes reposer en paix!

Camarades,

Les résultats provisoires du double scrutin présidentiel et législatif sont tombés et notre regroupement politique connaît des fortunes diverses. En effet:

- D'une part, nous sommes satisfaits d'avoir contribué avec l'ensemble des partis de la majorité présidentielle à la réélection dès le premier tour du Président RMCK;

- D'autre part la déception est palpable quant aux surprenants résultats des législatives . En effet, nous n'enregistrons aucun député malgré le formidable travail que chacun et chacune de nous a abattu ces 12 derniers mois et durant la campagne électorale.

Dure réalité! je l'imagine pour tous, mais nous devons garder la tête haute car nous avons bossé comme de vrais guerriers. Nous sommes jeunes et devons continuer notre apprentissage.

Nous devrons tirer les leçons et mieux nous préparer pour le futur. La vie d'un parti politique n'est pas toujours un long fleuve tranquille. Nous devrons nous armer de courage pour la suite.

J'aimerais à titre personnel et au nom de l'équipe dirigeante demander pardon à tous les camarades pour tous les manquements qui ont pu créer des préjudices au parti pour cette échéance électorale.

J'aimerais remercier chaleureusement :

- tous les burkinabè qui ont porté leur choix sur notre regroupement politique;

- toutes les personnes qui par leurs prières et leurs soutiens divers, nous ont accompagné durant ce processus;

- tous les camarades et sympathisants qui ont donné de leur temps et de leurs ressources pour porter haut notre formation politique.

Mandat de paix, de stabilité et de prospérité à tous les élus du peuple!

Dieu bénisse le Burkina Faso! "

Adama Kanazoé

 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.