Burkina Faso : Le beurre de karité est désormais labellisé Spécial

mercredi, 04 août 2021 14:01 Écrit par  Achille ZIGANI / Infobf.net Publié dans Economie

Dans le cadre de promotion et de valorisation des produits du terroir, le Burkina Faso à mis sur les rails le projet pilote de labellisation. Après des produits comme le pagne Fasodani et le chapeau de Saponé, c'est maintenant au beurre de karité d'avoir un label. La cérémonie de dévoilement du logo est intervenue  le  mardi  3 Août 2020 à Ouagadougou sous la présidence du ministre du Commerce de l'industrie et de l'artisanat (MCIA), Harouna Kaboré en présence de son collègue en charge de la jeunesse. 

C'est un logo qui symbolise les amendes. Le ministre en charge du commerce fait noter que les dossiers sont en cours pour une propriété intellectuelle du Burkina Faso. Dans son discours officiel, Harouna Kaboré a indiqué que la filière karité joue un rôle important dans l’économie des ménages à la limite nationale. Il a informé que les statistiques lui confèrent la position de quatrième produit d’exportation après l’or, le coton et le volet bétail/viande.

Mieux, a dit le ministre Kaboré, c'est un pourvoyeur d’emplois et de richesses voire une filière porteuse. Selon toujours le minitre Kaboré, elle lutte contre la pauvreté des couches vulnérables que sont les jeunes et les femmes qui représentent plus de 90% des acteurs. " Disposer donc d’un outil permettant de rassurer le consommateur ou le client, aussi bien sur la qualité que sur le volume des produits du Karité devient alors un des facteurs clé de succès pour améliorer la compétitivité de nos entreprises intervenant dans cette chaîne de valeur ", a-t-il expliqué.

label-beure-karite-2                                                                               Amandes et beurre de Karité 

Toute chose que  vise à assurer leur survie et accroître leurs parts de marché dans les échanges mondiaux. Et de dire que c'est conscient d'une telle situation que le gouvernement du Burkina Faso à travers son département, a entrepris la labellisation des produits du karité dénommé « or blanc des femmes ».

Tout en saluant  l'importance de cette cérémonie le président de la table de filière karité, Théophane Bougouma, a fait savoir que cette présente labellisation est un argument commercial pour la compétitivité des entreprises. Puisque, a-t-il avancé, elle revêt la garantie du produit de qualité.

La représentante de la Duché de Luxembourg, Jil Haentges, s'est réjouit de l'honneur fait à son pays à cette manifestation importante. Elle a salué les efforts consentis qui consiste à doté des outils pour une compétitivité des entreprises locaux.

 

Achille ZIGANI

Infobf.net

 

 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.