Dépôt des dossiers pour la présidentielle 2020 : Un candidat indépendant mécontent Spécial

lundi, 28 septembre 2020 23:21 Écrit par  Achille ZIGANI / Infobf.net Publié dans Politique

Selon le calendrier électoral, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a procédé à la réception des dossiers des candidatures des candidats indépendants à la présidentielle de novembre prochain, le lundi 28 septembre 2020 à Ouagadougou. A l’occasion, trois candidats indépendants ont été enregistrés. Issa Sawadogo, Dr Claude Aimé Tassembédo et Abdoulaye Soma, président du parti « Soleil d’Avenir » ont respectivement déposé leurs dossiers à 10h, 11h et 14h. Issa Sawadogo en colère contre le paiement de la caution de 25 millions de Fcfa.

Le dépôt officiel des dossiers de candidature à l’élection du président du Faso a débuté à 10 heures ce lundi avec l’accueil d’un premier candidat indépendant. Il s’agit de Issa Sawadogo, par ailleurs Conseiller d’intendance scolaire et universitaire en service à Ouahigouya, dans la région du Nord.

D’entrée de jeu, il se soumet à la réception administrative qui est de contrôler les documents constitutifs du dossier du candidat. Mais les dossiers de M. Sawadogo réceptionnés, présentent des irrégularités. Le conseiller d’intendance scolaire et universitaire ne dispose pas de la caution de 25 millions de francs CFA et n’a pas requis le parrainage qu’il faut. « Je ne suis pas du tout content de la manière dont les choses sont faites », soutient-t-il.

indp-2          Le candidat Issa Sawadogo face à la commission de réception des dossiers de candidature

L’homme indique que ces mesures empêchent le pauvre burkinabè d’être candidat à la présidentielle de son pays. Mais, Issa Sawadogo dit s’appuyer sur le contenu de la Constitution du Burkina que celui du code électoral. Malgré le dossier incomplet, il a eu droit à un récépissé de dépôt et est prié de revenir le compléter. « Si on écarte ma candidature, c’est une discrimination qui ne dit pas son nom », affirme Issa Sawadogo.

À la suite de ce dernier et aux environs de 11 heures, arrive le Dr Claude Aimé Tassembédo, lui aussi candidat indépendant. Les réceptionnistes ont jugé son dossier complet. Natif de Banfora, l’universitaire Tassembédo a exprimé sa satisfaction d’avoir pu faire acte de candidature. Comme Issa Sawadogo, il a reçu un récépissé d’attestation de dépôt.

À 14 heures c’est au tour du président du parti politique « Soleil d’Avenir », le professeur Abdoulaye Soma d’être accueilli par le président de la CENI, Newton Ahmed Barry. Le protocole d’usage d’enregistrement des dossiers est scrupuleusement respecté.

indp-3        Le candidat Abdoulaye Soma après le dépôt de ses dossiers de candidature à la présidentielle

La réception terminée, la commission constate une insuffisance qu’il doit compléter. Il s’agit du reçu de paiement de la caution. A ce sujet, le professeur Soma avoue être confiant d’avoir pu déposer. Il dit espérer que son dossier ne sera pas invalidé pour autant. Car, signale-t-il, la pièce manquante sera complétée dans les heures qui suivent. Comme Issa Sawadogo, Pr Soma désapprouve le parrainage et la caution imposée de 25 millions.

En plus de ce qu’il considère comme « lourdeur des mesures de la constitution des dossiers», le président du « Soleil d’Avenir » dénonce des failles du code électoral, adopté sans un « large consensus ». Sa candidature est selon lui motivée entre autre par la volonté de changer le fonctionnement des choses au Burkina Faso.

 

Achille ZIGANI

Infobf.net

 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.