Présidentielle 2020 au Burkina Faso : Zéphirin Diabré désigné et investi candidat de l'UPC Spécial

dimanche, 26 juillet 2020 09:45 Écrit par  Achille ZIGANI / Infobf.net Publié dans Politique

L'Union pour le progrès et le changement (UPC) à tenu le samedi 25 juillet 2020 à Ouagadougou, la cérémonie d’investiture de son candidat pour la présidentielle de novembre 2020. À cette occasion et sans grande surprise, c'est Zéphirin Diabré qui a été choisi par les congressistes comme leur porte parole, à ce scrutin du 22 novembre prochain. Désigné candidat, il a été investi.

"Moi, Zephirin Diabré, investi candidat de l’UPC pour l’élection présidentielle, mère de toutes les batailles, c'est un honneur! '', tels sont les propos du candidat de l'UPC, investi pour la présidentielle de novembre, par une foule de militants qui a fait le déplacement au Palais des sports de Ouaga 2000.

Dans son serment, Zéphirin Diabré, par ailleurs président de l'UPC et premier responsable du CFOP, a promis de défendre les valeurs de son parti au scrutin prochain. Pour ce faire, il dit compter sur l'assistance de Dieu et du peuple burkinabè pour relever les défis du développement auxquels le pays est confronté. Zéphirin Diabré a dépeint le quinquennat du pouvoir actuel comme "un échec dans la lutte contre la corruption comme annoncé en octobre 2014".

Sur ce point, il a souligné que "les burkinabè ont fait une grave erreur en 2015 en confiant la gestion du pays au MPP"." Les livres d’histoire noteront que c’est sous le pouvoir MPP que les terroristes ont envahi le Burkina Faso", a-t-il martelé. Sur la lutte contre le terrorisme, il a indiqué qu'avant l'arrivée de Roch Kaboré aux pouvoir, les frontières du Burkina étaient connues et que 5 années plus tard, ses limites sont meconnues. 

zeph-investi-2          Le candidat Zéphirin Diabré lors de son allocution 

De l'ordre de la gouvernance, il a regretté que la corruption soit le quotidien du pays avec des scandales qui impliquent des conseillers et des ministres. Zéphirin Diabré dit réserver la période électorale pour étaler le bilan du MPP et de ses alliés. Le président du parti a rassuré les militants de son engagement à faire face à toutes les éventuelles méthodes du pouvoir actuel.

Présent au Congrès et ayant pris la parole, le président du Congrès pour la démocratie et la progrès (CDP), a indiqué que le Chef de file de l'opposition est un combattant qui a démontré son amour pour sa patrie. Sans détours, Eddie Komboïgo a indiqué que le MPP a accédé au pouvoir par la tricherie. Le président du CDP a réitéré son soutien à l'UPC "en vue de mener le combat de la conquête du pouvoir" a-t-il souligné .

Le pays va mal! S'est exclamé Jean Hubert Bazié du parti de la Convergence de l'espoir. A cet effet, il a conseillé aux militants de garder la tête froide. Parce que, dit-il, Dr Diabré est un homme de conviction, de vérité, de vigueur, de vaillance et de vision. Des qualités, qui pour lui, vont convaincre les populations lors du combat pour la magistrature suprême.

En félicitant le candidat, le président du réseaux des partis libéraux africains, Gilbert Noël Ouédraogo a dit être venu transmettre la solidarité. Selon le président de l'ADF/RDA, la tenue des élections présidentielles et législatives constituent un enjeux de taille dans un contexte d'insécurité et de crise sanitaire. "Je dis au MPP, qu’ils ont suffisamment fait leurs preuves, il est temps de libérer le plancher du Palais pour les libéraux ", a lancé Me Gilbert Ouedraogo.

Zéphirin Diabré avec cette investiture confirme donc être sur la liste des concurents pour Kossyam, le 22 novembre 2020.

 

Achille ZIGANI

Infobf.net

 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.