CDP : « Les différentes plaintes inventées en justice ne seront pas un obstacle pour la vie du parti », Eddie Komboïgo  Spécial

lundi, 20 juillet 2020 22:26 Écrit par  Achille ZIGANI / Infobf.net Publié dans Politique

Le lundi 20 juillet 2020 à Ouagadougou, le président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) à rencontré les responsables des différents mouvements associatifs du Kadiogo. Pour la circonstance, le président Eddie Komboïgo, assisté de son premier vice-président Achille Tapsoba, ont avec Alpha Yago abordé les questions relatives aux primaires, à l'attitude de leur camarade Mahamadi Lamine Koanda et à l'investiture du candidat du parti aux élections du 22 novembre prochain.

Après avoir salué la mobilisation des associations et leur soutien constant au parti, le président du CDP Eddie Komboïgo a rassuré les militants et sympathisants sur la bonne marche du parti. Le candidat du parti à la présidentielle de 2020 a indiqué que les différentes plaintes inventées en justice ne seront pas un obstacle pour la vie du parti.

Eddie Komboïgo dit avoir confiance en la justice de son pays et demande que le droit soit dit sur les derniers évènements qui secouent le parti. Il a regretté le geste de leur camarade, Lamine Kouanda, qui a une tendance à dissuader les militants. "Mais nos militants ont compris cette supercherie. Voilà pourquoi ils décidé de se mobiliser massivement pour mon investiture le 26 juillet 2020", a-t-il martelé.

mouv-asso-2                 Le président et candidat du parti, Eddie Komboïgo, accueilli par les jeunes du mouvement associatif

Sur une éventuelle trouble de l'autre camp, Eddie Komboigo a rassuré ne pas craindre quant il s'agit de sa sécurité." Je n'est pas besoin d'une sécurité autre que cette jeunesse et cette population qui m'entoure", a confié le président du CDP. À la question de savoir s'il exigent un mea culpa aux militants dissidents, il a répondu que le parti a toujours pardonné ses détracteurs. Pour Eddie Komboïgo, le pardon est donné comme cela a été le cas avec leurs boureaux des 30 et 31 octobre 2014. Toutefois, il a montré un scepticisme quant à l'esprit du pardon de leurs adversaires.

Malgré l'actualité du parti, le secrétaire chargé du mouvement associatif, Alpha Yago à rassuré les militants de la confiance qu'ils ont des instances dirigeantes du parti. Il est revenu sur la question liée au retour de l'ex-président et de tous les exilés. Selon Alpha Yago, Blaise Compaore a fait ses preuves en tant que médiateur sur le plan national et international. C'est pourquoi, il a affirmé que son retour au pays peut être un atout majeur pour le pays.mouv-asso-3                Une vue des militants

Alpha Yago a aussi évoqué l'importance de la réconciliation nationale et la recherche de la cohésion sociale pour le pays des hommes intègres, au regard de la situation actuelle que traverse le pays. Dans la foulée, le chargé des organisations de la société civile a déploré la baisse du financement des activités des associations.

Quant-au vice-président, Achille Tapsoba, il a expliqué les tenants et les aboutissants des primaires. Selon lui, le processus d'éligibilité du choix du candidat du parti à la présidentielle s'est déroulé en toute transparence. Sauf que, a -t-il expliqué, la candidature du Lamine Koanda a été rejetée pour "dossier incomplet". Il manquait dans son dossier un certificat de nationalité et un casier judiciaire a précisé Achille Tapsoba avant de dire le dit candidat à préférer des propos discourtois à l'encontre de la commission lors de son audition que de présenter un programme.

Par ailleurs, il a apprécié l'esprit fair-play du candidat Yahaya Zoungrana après sa défaite face à Eddie Komboïgo. Le mouvement associatif a réaffirmé son soutien au président et candidat du parti Eddie Komboïgo et promet descendre sur le terrain pour travailler à accompagner Eddie Komboïgo à Kossyam au soir du 22 novembre 2020".

 

Achille ZIGANI

Infobf.net

 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.