Fonds de la promotion culturelle : Le BBDA met 192 millions de FCFA sur la table, pour 2020 Spécial

jeudi, 30 janvier 2020 22:09 Écrit par  Mikael TOUGRI / Infobf.net Publié dans Culture

En 2019 le Fonds de la promotion culturelle mise en œuvre par le Bureau burkinabè du droit d’auteur a accompagné 274 projets pour un montant de 144 835 000 de FCFA contre la somme de 58 800 000 FCFA en 2018 pour 94 projets. A l’heure du bilan, les premiers responsables du BBDA étaient face aux créateurs pour expliquer l’objectif de ce fonds, et c’était le mardi 29 janvier 2020, dans les locaux de la structure.

Pour cette année 2020, le Fonds de la promotion culturelle sera officiellement lancé le 6 février et la réception des dossiers prévue pour la période du 14 au 26 du même mois. Afin de mieux faire comprendre l’objet de ce fonds, le BBDA a convié les différents acteurs concernés à une rencontre d’échange et saisir l’occasion pour faire le bilan des activités, exercice 2019.

En termes de bilan, le directeur du bureau s’est dit satisfait des résultats engrangés par le Fonds. Ce fonds, explique Wahabou Bara a pour objectif de tendre la perche aux jeunes créateurs d’œuvres de l’esprit. Pour 2019, poursuit-il, ce sont au total 1150 œuvres qui ont été déposées au BBDA par les artistes, toutes catégories confondues.

Après analyse des dossiers, 789 projets ont été déclarés admissibles pour la seconde phase de gestion du fonds. Pour la dernière analyse approfondie, 274 dossiers ont bénéficiés d’un appui du Fonds.

bbda-2020-2                Wahabou Bara, Directeur général du BBDA

Après le bilan dressé par le directeur du BBDA et ses collaborateurs, place aux échanges avec les acteurs bénéficiaires, composés des différentes associations et fédérations qui défendre les intérêts des artistes. Certains acteurs comme ceux des filières livres, théâtres et musique traditionnelle ont donné de la voix, sur la faiblesse de cet appui à l’endroit de leurs membres.

En ce qui concerne la musique traditionnelle explique les responsables du BBDA, elle souffre d’un manque d’encadrement d’où une invite à leur égard, à se faire assister par des professionnelles pour le montage des projets « solides », afin de bénéficier de l’appui du Fonds. Et pour Wahabou Bara le Directeur général, l’objectif du Fonds est de contribuer véritablement à faire la promotion de la culture burkinabè. Il ajoute que les sources d’approvisionnement du Fonds sont constituées des collectes traditionnelles et de la rémunération pour copie privée.

bbda-2020-3                     Une vue des participants à la rencontre

Passé les moments d’explications sur les missions de ce fonds, la dernière étape de la rencontre a été consacrée à dévoiler l’enveloppe du Fonds, exercice 2020 et le mode de désignation des membres du comité, en remplacement de l’équipe sortante dont le mandat est arrivé à terme.

Pour 2020 le BBDA met sur la table la somme de 192 000 000 de FCFA comme appui aux titulaires des œuvres de l’esprit. Le lancement de cette activité est prévu pour le 6 février prochain et la réception des dossiers dans la période du 14 au 26 février 2020.

Sur la question des critères pour être membre du nouveau comité de gestion du fonds, des valeurs comme la disponibilité, la probité, l’expérience et le respect des clauses du Fonds seront déterminants pour les postulants, indique wahabou Bara. Pour la filière musique, cette catégorie aura trois représentants, tant disque les catégories littératures, art graphique et plastique, art dramatique ainsi que audiovisuelle, auront chacune une représentant. Le BBDA dans ce comite, aura droit a quatre représentants.

 

Mikael TOUGRI

Infobf.net

 

 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.