Bilan du Coronavirus au Burkina Faso : 03 nouveaux cas confirmés dont 02 importés Spécial

dimanche, 07 juin 2020 19:21 Écrit par  Achille ZIGANI / Infobf.net Publié dans Société

La traditionnelle conférence de presse sur l’évolution de la pandémie à Coronavirus au Burkina Faso a eu lieu le vendredi 5 juin 2020 à Ouagadougou. Le coordonnateur du Comité sectoriel «santé», Dr Brice Bicaba, a annoncé 03 nouveaux cas, portant désormais à 70, le nombre total de cas actifs.

70 personnes sont désormais porteuses du Covid-19 au Burkina Faso à la date du 05 juin 2020. Sur les 135 échantillons analysés, il y a 03 cas confirmés dont 02 cas importés, tous sont à Ouagadougou. A cet effet, le coordonnateur du Comité sectoriel «santé», Dr Brice Bicaba a soutenu que d’une manière globale, la tendance de contamination est à la baisse avec le nombre de cas cumulés à 888. Le total des décès à ce jour est de 53 avec un âge moyen de 64,5 ans.

Les individus décédés sont en grande majorté agés de plus de 60 ans avec une co-morbidité liée au diabète, à hypertension etc. Nonobstant la période des deux dernières semaines, aucun décès n’a été enregistré, a-t-il fait savoir. Dr Brice Bicaba a souligné que dans la répartition des cas par région, celles du Centre et des Hauts bassins sont les plus touchées. Pour les chiffres, on a au total 748 cas à Ouagadougou, 79 à Bobo-Dioulasso, 23 à Dédougou, 19 à Dori et 9 à Ziniaré. Pour lever toute confusion, M. Bicaba a expliqué que le « cas communautaire » est lorsqu’une personne contacte la Covid-19 d’une source inconnue et qu’aucun lien épidémiologique ne peut être établi.

« Le « cas contact » est celui qui a eu une rencontre physique avec un cas qui présentait la maladie », a-t-il précisé. Il a également indiqué que le « cas importé » est une personne qui a contacté la maladie en dehors du territoire. Et de préciser que le voyageur dès son arrivée, n’est pas comptabilisé au niveau national car il a contracté la maladie dans un autre pays. Selon le médecin, le traitement des cas est réduit à 217 tests par jour, ce qui porte la somme des échantillons à 9088 avec 895 testés positifs soit un taux de positivité de 9,8%. Malgré ces résultats encourageants, le dépistage des voyageurs se poursuit dans les différentes régions. « Nous avons mis en place un dispositif en vue de contrôler les entrées et la poursuite des activités à base communautaire », a-t-il laissé entendre.

En termes de bilan des activités, Dr Bicaba a confié que les stratégies de dépistage dans les régions sont mises en place en vue d'un dépistage systématique. Une telle disposition, a-t-il relevé, a permis de dépister 1235 cas dont 35 positifs chez les voyageurs. Au nombre des défis pour les prochaines semaines, Dr Bicaba indique que c'est d’œuvrer à l’organisation des dépistages dans le sens d’élargir à beaucoup plus de cibles. L’objectif du comité, a-t-il dévoilé, est de faire une priorité dans le dépistage des voyageurs et des populations spécifiques liées à leur vulnérabilité notamment les hémodialysés. Il a annoncé la reprise de l’assurance sentinelle et l’intégration dans les services habituels. Pour lui, le système de santé s’est renforcé avec la formation des agents afin que le traitement de la Covid-19 soit dans la routine.

Interrogé sur le traitement à la chloroquine, il a répondu que le débat se poursuit en attendant d’avoir plus d’orientation. A propos de la gestion des « cas importés », a souligné le responsable du comité, une réflexion à des alternatives est en cours pour les vols spéciaux qui arrivent et qui risquent de s’intensifier. Un autre point qu’a rappelé M. Bicaba est la chute du nombre de cas. Sur ce fait, il a exhorté la population à intensifier la sensibisation de la communauté pour que l’épidémie ne surgisse point. Cela passe par le respect des mesures barrières telles le port du masque et les règles d’hygiènes édictées par le ministère de la santé.

 

Achille ZIGANI

Infobf.net

 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.